Universalis et la réforme du lycée

Spécialités, contrôle continu, épreuve orale renforcée… le lycée change ! La rentrée 2019 est en effet marquée par la mise en œuvre de nouveaux programmes dans les classes de seconde et de première. Les programmes de la classe de terminale évolueront à la rentrée 2020.

Retrouvez ici les grandes nouveautés de la réforme du lycée et découvrez en quoi Universalis y répond parfaitement.

 

La réforme du lycée, c’est quoi ?

Cette réforme concerne tous les lycéens.

Pour la voie générale, les séries L, S et ES disparaissent pour laisser place à un système de spécialités. À côté d’un tronc commun de connaissances (français, histoire-géographie, enseignement moral et civique, deux langues vivantes, sport, enseignement scientifique, philosophie en terminale), les élèves vont devoir choisir, à la fin de la seconde, trois spécialités parmi les douze proposées. Seulement deux d’entre elles seront conservées en terminale. Des enseignements optionnels peuvent également s’ajouter.

Pour ces spécialités, de nouvelles disciplines sont créées, parmi lesquelles « le numérique et sciences informatiques », « sciences de l’ingénieur », etc.

Le contrôle continu est renforcé et l’oral tient une place importante.

Le baccalauréat 2021 repose sur un contrôle continu et sur des épreuves finales. Celles-ci sont désormais au nombre de quatre et ne comptent plus que pour 60 % de la note finale. Les épreuves anticipées écrite et orale de français se déroulent comme auparavant en fin de première. L’année de terminale, deux épreuves écrites portant sur les enseignements de spécialité ont lieu au printemps et deux épreuves se déroulent en juin : l’écrit de philosophie et l’oral. Ce dernier repose sur la présentation d’un projet préparé dès la classe de première par l’élève. Les 40 % restants proviennent du contrôle continu qui est composé d’épreuves communes organisées pendant le cycle terminal. Les bulletins scolaires des deux années sont pris en compte.

Pour la voie technologique, huit séries sont toujours proposées. Seuls les contenus des programmes évoluent.

Pour la voie professionnelle, le changement porte à la fois sur les CAP et les baccalauréats professionnels. En seconde, les élèves peuvent choisir parmi quatorze familles de métiers, dont trois existent déjà aujourd’hui.


Universalis Edu, une ressource idéale pour des recherches documentaires de qualité au lycée

La réforme du lycée met en avant la nécessité de former les élèves à la recherche documentaire pour développer leur regard critique et les guider vers l’autonomie. À l’ère de la prise d’information digitale, il est essentiel de permettre aux élèves d’accéder à des informations vérifiées et adaptées à leurs besoins. Avec ses articles rédigés par des spécialistes, Universalis Edu assure aux élèves des résultats de recherche pertinents. Les nombreux outils développés pour l’encyclopédie en ligne permettent aussi aux lycéens d’approfondir leurs recherches, d’étendre leur réflexion et de présenter le résultat de tous leurs travaux.

 

Valoriser la recherche et le travail en dehors des cours

Un des objectifs de la réforme est d’inciter les élèves à travailler en autonomie, notamment en effectuant des recherches personnelles. L’idée est de les préparer aux méthodes de travail pratiquées en études supérieures (travail inscrit dans la durée, coopératif, reposant sur des recherches documentaires importantes, pouvant être présenté partiellement en langue étrangère, etc.), en les amenant à recourir plus largement aux ressources numériques.

Le contrôle continu est à la fois composé d’évaluations dites « externes » (organisation d’épreuves communes aux élèves de l’établissement) et « internes », pour lesquelles l’enseignant prend en compte les travaux en classe, à la maison, la participation en cours, etc.

Enfin, le grand oral constitue la nouveauté majeure du bac 2021. Il intervient en terminale, mais il se prépare dès la classe de première. Pour cette épreuve, le travail en amont nécessite une période importante de recherches.


Former à la prise d’information numérique

Être capable de se documenter est un enjeu majeur aujourd’hui. Dans ce cadre, les recherches documentaires tiennent une place primordiale et pour cela les élèves ont besoin de pouvoir s’appuyer sur des ressources fiables.

Parmi les points du programme d’histoire-géographie figure le thème « s’informer : un regard critique sur les sources et modes de communication »(1). Ce thème a un double objectif : « aider les élèves à saisir les enjeux de l’information (liberté, manipulation, contrôle) et les amener à réfléchir sur leur propre manière de s’informer, dans la continuité de l’éducation aux médias et à l’information »(1). Autre exemple, il est demandé dans les programmes de physique-chimie de « rechercher et organiser l’information en lien avec la problématique étudiée »(1).

Les programmes de physique-chimie mentionnent aussi des compétences transversales : « rechercher de l’information, apprendre à utiliser des sources de qualité, partager des ressources » et « faire un usage responsable et critique des sciences et technologies numériques »(1). Une importance particulière est accordée au travail sur les sources. Il est ainsi précisé qu’« à l’issue du lycée, les élèves doivent être capables de maîtriser des connaissances fondamentales diverses, de se confronter à des sources, d’analyser des documents, de prendre des notes ainsi que de mener un travail personnel »(1). 

Universalis Edu, avec ses articles, ses auteurs, ses fiches de lecture, et la fonction « Citer l’article », est l’outil idéal pour développer ces compétences et approfondir les points du programme. Complète et multidisciplinaire, Universalis Edu propose une multitude de textes et de médias dont les droits sont libérés pour un usage pédagogique. C’est une base documentaire très riche avec laquelle les élèves peuvent se former à la recherche d’information tout en étant assurés de la fiabilité des données.


Universalis Edu, adaptée aux nouveaux programmes

D’un point de vue disciplinaire, Universalis Edu offre des contenus en parfaite adéquation avec les programmes. Pour illustrer ce propos, prenons l’exemple de l’enseignement du français en tronc commun et en spécialité.

 

Français – Enseignement de tronc commun (seconde et première)

En seconde, le professeur organise librement son enseignement à partir des « parcours » et des lectures intégrales permettant de traiter les quatre objets d’étude au programme.

En première, le programme fixe quatre objets d’étude et trois œuvres – ou parcours – par objet d’étude (douze au total) :

  1. la poésie (du XIXe siècle au XXIe siècle)
  2. le roman et le récit (du Moyen Âge au XXIe siècle)
  3. le théâtre (du XVIIe siècle au XXIe siècle)
  4. la littérature d’idées (du XVIe siècle au XVIIIe siècle)

Est donc imposée la lecture de quatre textes à choisir dans la sélection des douze œuvres : une œuvre par objet d’étude et parcours associé couvrant une période au sein de laquelle elle s’inscrit, permettant de la situer dans un contexte littéraire, esthétique et culturel.

Depuis la rentrée 2019, Universalis Edu présente pour les douze parcours du nouveau programme de français une entrée d’index spécifique, reprenant le titre de l’ouvrage et le nom du parcours. Puis sous chaque entrée, elle propose une dizaine d’articles pour travailler et approfondir le parcours (articles et fiches de lecture).


Humanités, littérature et philosophie – Enseignement de spécialité

Cet enseignement de spécialité vise à donner aux élèves une solide formation en lettres, philosophie et sciences humaines, autant de domaines où le fonds éditorial d’Universalis est particulièrement riche. Les élèves doivent mener une réflexion personnelle sur ces questions, nourrie par l’étude d’œuvres majeures pour lesquelles Universalis propose généralement des fiches de lecture. Le programme est organisé autour de quatre thématiques :

À titre d’exemple, sur la thématique intitulée « Le pouvoir de la parole », pour la période de l’Antiquité à l’âge classique, Universalis propose :

  • de nombreux articles de fond (éloquence, rhétorique, discours, argumentation…),
  • des comptes rendus d’œuvres (La République de Platon, Dialogue des orateurs de Tacite…)

Ce point du programme est traité avec une entrée d’index spécifique « Pouvoirs de la parole, de l’Antiquité à l’âge classique ». Sous cette entrée d’index, des articles ont été sélectionnés et ordonnés pour illustrer les principales thématiques. Ils sont organisés en trois grands groupes :

  • les grandes notions et leur périodisation ;
  • les genres littéraires ;
  • les œuvres littéraires et théâtrales.

De même, pour l’autre point du programme de première intitulé « Représentations du monde, de la Renaissance aux Lumières », une entrée d’index spécifique a été créée. Sous cette entrée, des articles ont été sélectionnés par l’équipe éditoriale et ordonnés, illustrant les principales thématiques. On y trouve des articles de fond (Renaissance, Humanisme, Lumières, Grandes Découvertes, Imitation en esthétique…), des comptes rendus d’ouvrages (L’Utopie de Thomas More ; Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes de Giorgio Vasari…). Universalis couvre également les deux thèmes de terminale (« La recherche de soi du romantisme au XXe siècle » et « L’humanité en question durant la période contemporaine »).


Pour aller plus loin

Pour plus de détails à propos de la réforme du lycée : https://www.education.gouv.fr/cid126438/en-route-vers-le-baccalaureat-2021.html

 

(1) Les programmes d’enseignement du nouveau lycée général et technologique sont parus au Bulletin officiel. Retrouvez-les sur http://www.education.gouv.fr/cid138218/au-bo-special-du-22-janvier-2019-programmes-d-enseignement-du-lycee-general-et-technologique.html

Partager sur

, ,