Comment démêler le vrai du faux sur Internet ?

Éduquer aux médias et à l’information : former des cybercitoyens actifs, éclairés et responsables

Face à une société ultraconnectée,où les informations se diffusent rapidement,nous sommes tous confrontés à divers abus de la part de personnes mal intentionnées ou mal informées (hoax [1], publicité masquée, stéréotypes, informations erronées, retouches d’images). Apprendre aux jeunes à démêler le vrai du faux et à tenir une distance critique vis-à-vis des informations trouvées sur Internet, des réseaux sociaux ou des productions médiatiques est aujourd’hui indispensable et figure au programme scolaire.

Le blog Universalis Éducation fait le point sur ce sujet pour vous aider dans cet enseignement et vous propose aujourd’hui un article et des pistes de réflexion sur ce sujet : comment démêler le vrai du faux sur le Web ?

Activités pédagogiques possibles

  • Faites une sélection de documents comprenant des posts Facebook « Alerte enlèvement », des articles du Gorafi, des informations réelles mais surprenantes et l’appel à don du sang identifié comme un faux, circulant depuis des années (voir ci-contre), etc.
  • À l’aide des différents éléments ci-dessus, que vous aurez remis préalablement aux élèves, demandez-leur de donner leur avis : l’information est-elle périmée ? vraie ? fausse ?
  • Faites-les conclure : on ne doit jamais transférer ou partager des informations, quelle que soit leur provenance, sans les avoir vérifiées.
  • Vous pouvez aussi leur demander en recherche personnelle de revenir au cours prochain avec un hoax ou un article « complotiste » ou douteux qu’ils auront trouvé seuls. Ils expliqueront pourquoi ils ont été méfiants vis-à-vis de cette actualité.
  • Distribuez la fiche réalisée par le blog Universalis à vos élèves :

Des exemples de fake news assez marquants

Extrait d’un article publié sur le site du CHU de Nantes http://www.chu-nantes.fr/noelie-ou-lucie-information-erronee-12057.kjsp :

« Une personne que vous connaissez vous a fait suivre un message commençant par exemple par « Ceci est un appel au secours venant du CHU de ANGERS » vous invitant à participer à une chaîne de solidarité autour d’une fillette malade.

Le CHU de Nantes tient à préciser que ces messages ne sont pas sérieux : aucun Dr Rigaudeau ou Riaudeau n’exerce au CHU de Nantes et le service mentionné n’existe pas ; les numéros de téléphone sont faux ; seul l’Établissement français du sang est habilité à effectuer des appels à donneurs.

Nous demandons donc aux personnes ayant reçu un tel message Internet de ne pas appeler les services du CHU de Nantes et des autres établissements de santé.

Ces messages frauduleux ont été transmis sous forme de chaîne de mails. Ils ne doivent donc pas être relayés vers d’autres correspondants et doivent être supprimés. (…)

Ce message mensonger amène de très nombreuses personnes à chercher à joindre les CHU de Nantes et Angers; bien que motivés par de très bonnes intentions, ces appels encombrent inutilement des lignes déjà fort demandées. »

Pour aller plus loin

Le Décodex est un outil conçu pour aider les internautes à vérifier les informations qui circulent sur Internet et dénicher les rumeurs, exagérations ou déformations. www.lemonde.fr/verification/

Clemi (Centre pour l’éducation aux médias et à l’information) : www.clemi.fr/fr/

 

[1]. Hoax est un mot anglais qui désigne un canular créé notamment à des fins malveillantes.

Partager sur

, ,